Coordonnées

Isabelle Strulovici-Kamgang

12 rue Prosper Ferradou

31700 Blagnac

 

Tél. : 06.41.68.46.20

 

N° ADELI : 31 93 1605 5

N° Siret : 79418673400016

 

Les TCC

Les thérapies comportementales et cognitives (ou TCC) sont l’application des principes de la psychologie scientifique et expérimentale à des problèmes humains.

 

Les TCC s’intéressent aux comportements, aux émotions, aux sensations physiques et aux cognitions.

 

Comportements : ex. : fumer, regarder la télévision, boire, pleurer, téléphoner à un ami, faire du sport, éviter de voir des gens, écouter de la musique, manger, ne pas aller à un RV…

Cognitions : ce sont les pensées, les souvenirs d’expériences antérieures, les schémas (idées que l’on se fait sur soi, les autres, le monde), les images et représentations mentales. La façon dont on analyse ou interprète une situation donnée correspond aux cognitions. La pensée est un événement mental, différent de la réalité. Ce ne sont pas les événements en soi qui nous font souffrir, mais l’interprétation qu’on en a.

Emotions et sensations physiques

ex. d’émotions : peur, joie, colère, tristesse, sentiment d’abandon, sentiment d’injustice…

ex. de sensations physiques : sensation de détente musculaire, sensation de satiété, accélération du rythme cardiaque, rougissements, tremblements, pâleurs, nausées, transpiration, sensation d’étranglement, sensation de vertige…

 

 

Toutes ces dimensions sont interdépendantes, c’est-à-dire qu’elles s’influencent mutuellement. En cas de difficultés psychologiques, les TCC postulent qu'au moins l'une de ces dimensions est inadaptée et l'objectif est de la rendre plus adaptée. Cela aura un impact positif sur les autres dimensions. Par exemple, si l'on modifie sa façon de communiquer avec les autres (son comportement) pour être plus affirmé, cela aura un impact positif sur nos pensées et sur nos émotions.

 

 

 

Les outils des TCC sont, entre autres : l’apprentissage de nouveaux comportements, la relaxation (diminution de l’anxiété par décontraction musculaire et détente de l’esprit), la pleine conscience (acceptation émotionnelle), les tableaux d’auto-observation, la balance décisionnelle, la restructuration cognitive (on repère les pensées erronées et on essaie d’avoir des pensées alternatives plus adaptées). Lors d'une TCC, le thérapeute est actif et travaille en collaboration avec le patient.

 

 

Déroulement d’une thérapie  :

- 2 à 3 séances pour l’anamnèse (histoire du patient et de la maladie) et le diagnostic

- 1 à 2 séances pour l’analyse fonctionnelle (repérage du contexte d’apparition du trouble, les facteurs

  déclenchants, aggravants, l’attitude des proches…) , le contrat thérapeutique (pour fixer des objectifs

  précis, réalisables et quantifiables), la psycho-éducation (le thérapeute explique au patient les

  principes des TCC, il définit sa pathologie et lui explique la méthode qu’il va suivre lors de la thérapie)

  et la passation de tests pour évaluer la pathologie

- thérapie avec l'apprentissage de nouvelles compétences et des exercices à faire entre les

  séances

- prévention de la rechute et généralisation des aptitudes acquises

- passation de tests pour évaluer l'efficacité de la thérapie

 

 

Indications des TCC :

Les principales indications des TCC sont les suivantes : 

- les troubles anxieux (trouble panique avec ou sans agoraphobie, anxiété sociale, état de stress

  post-traumatique, TOC, trouble d'anxiété généralisée et phobies)

- les troubles de l'humeur, comme la dépression

- les troubles du comportement alimentaire, comme l'anorexie, la boulimie et l'hyperphagie incontôlée

- les troubles du sommeil

- les addictions (tabac, alcool, jeux pathologiques...)

- les problèmes d'affirmation de soi

- les problèmes de couple


Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Isabelle Strulovici-Kamgang